10 conseils pour rendre le repas de Noël de cette année moins stressant

Noël arrive à grands pas, et avec lui la famille, les festivités et, bien sûr, la nourriture. L'une des choses que beaucoup d'entre nous attendent avec impatience chaque année est le dîner de Noël, avec des assiettes remplies de dinde, de pommes de terre rôties, de panais, de farce et de sauce.

Si vous êtes l’hôte et le cuisinier, le dîner de Noël peut s’avérer un peu plus stressant que prévu. Vous devez jongler avec les horaires, les exigences alimentaires et toutes sortes de dégâts et de taches, tout en paraissant joyeux, détendu et bavard.

C’est pourquoi nous sommes nombreux à nous relayer pour accueillir les invités ou à proposer notre aide dans la cuisine. Mais, malgré tout, il ne fait aucun doute que la préparation d’un tel repas est source de stress, ce qui n’est pas vraiment ce que l’on souhaite le jour de Noël. Pour vous aider, nous avons dressé une liste de 10 conseils pour rendre la préparation du repas de Noël moins stressante. Suivez-les, et vous aurez peut-être une toute nouvelle perspective de la cuisine pendant les fêtes.

1. Vérifiez les allergies

Il est de la plus haute importance de vérifier les allergies et les régimes alimentaires avant de préparer vos plats. La dernière chose que vous voulez, c’est que quelqu’un s’asseye à table et dise qu’il ne peut pas manger la majorité de ce que vous avez cuisiné. Clarifiez à l’avance ce que vous vous apprêtez à servir à vos invités ; de cette façon, ils pourront confirmer que l’ensemble du menu leur convient.

Tenez compte de tout changement lorsque vous cuisinez vos plats, et n’oubliez pas que les plats supplémentaires peuvent nécessiter un espace supplémentaire dans le four, alors vérifiez que vous pouvez vous adapter. Dans le cas contraire, un temps supplémentaire peut être nécessaire pour la cuisson.

2. Mettez au point votre timing la veille au soir

En parlant de cela, calculez et notez tous vos temps de cuisson la veille au soir. Vous saurez ainsi exactement ce que vous devez faire et à quel moment, ce qui vous permettra de mieux contrôler et rationaliser l’ensemble du processus. Commencez par l’heure à laquelle vous voulez servir et remontez jusqu’à l’entrée de la dinde dans le four. N’oubliez pas de prendre en compte le temps de préchauffage du four ainsi que le temps d’épluchage et de préparation des légumes. Vous vous sentirez beaucoup plus calme et confiant si vous avez un plan en place.

3. Préparez les aliments que vous pouvez

Si vous voulez gagner du temps le jour même, vous pouvez préparer certains aliments à l’avance pour vous faciliter la tâche. De nombreux plats peuvent également être préparés, cuits puis congelés à l’avance, de sorte qu’il vous suffit de les réchauffer le jour de Noël, comme la farce ou les pommes de terre rôties. Vous pouvez congeler vos pommes de terre après les avoir étuvées ou après les avoir cuites si vous voulez vraiment réduire les délais.

Veillez également à ce que votre dinde ait suffisamment de temps pour décongeler avant le jour de Noël. Des instructions devraient être fournies sur votre dinde en ce qui concerne le temps nécessaire dans votre réfrigérateur.

4. Dégagez l’espace de travail

Il est important que vous prépariez également votre cuisine à l’avance. Vos plans de travail seront toujours encombrés de vaisselle et d’ustensiles le jour J, alors dégagez à l’avance ce que vous pouvez de votre espace de travail. Rangez tout ce qui est décoratif ou peu susceptible d’être utilisé, comme les plantes et les appareils encombrants.

N’oubliez pas non plus de faire la vaisselle – idéalement, il faut que l’évier et le lave-vaisselle soient vides au moment où vous commencez à cuisiner, afin qu’il y ait de la place pour empiler et laver ce dont vous aurez besoin le jour même.

5. Dressez la table à l’avance

Tout comme la préparation des aliments, il est bon de dresser la table à l’avance. Vous aurez ainsi moins de soucis à vous faire le jour de Noël. Trouvez tous les plats de service qui pourraient être cachés au fond des placards, comme les saucières et les assiettes à dessert, et disposez-les. Réfléchissez si vous avez besoin de casseroles et de poêles supplémentaires pour cuisiner et trouvez-les.

Assurez-vous qu’il y a suffisamment de chaises autour de votre table et qu’il y a assez de couverts pour les entrées et le dessert. Disposez également des crackers sur la table, ce qui donnera à vos invités quelque chose à faire pendant que vous servez.

6. Ne laissez pas les boissons dans la cuisine

Si vous voulez éviter les obstructions dans la cuisine, il est préférable de laisser les boissons alcoolisées et non alcoolisées dans une zone désignée à cet effet. Ainsi, les gens ne se pencheront pas sur vous pour atteindre les verres dans les armoires et ne verseront pas régulièrement des boissons là où vous devez être. Cela évite également que les gens s’arrêtent et discutent avec vous pendant que vous cuisinez, ce qui est bien à petite dose, mais peut finir par devenir assez distrayant et stressant.

7. Cuisinez ce que vous voulez et gardez les choses familières

Si vous cuisinez un menu que vous avez hâte de manger vous-même, cela peut rendre l’ensemble du processus moins stressant et plus gratifiant. Il en va de même pour les recettes que vous avez l’habitude de cuisiner. Ne vous sentez pas mal si vous décidez d’adapter le dîner de Noël traditionnel à votre style de cuisine – vous pourriez même l’améliorer.

Essayez de proposer des plats alternatifs à vos invités et voyez comment ils réagissent – ils ont peut-être même des idées à vous proposer.

8. Acceptez de l’aide quand vous le pouvez

Nous sommes tous passés par là : vous voulez que vos invités passent le meilleur moment possible, alors vous refusez catégoriquement toute aide dans la cuisine et vous les renvoyez. Mais préparer le dîner de Noël est une tâche énorme en fin de compte, alors envisagez d’accepter l’aide là où vous le pouvez – elle peut même ne pas tourner autour de la cuisine.

Par exemple, un adulte peut surveiller les jeunes enfants qui courent dans tous les sens, tandis que quelqu’un d’autre peut commencer à faire la vaisselle ou porter les plats jusqu’à la table. Ne vous sentez pas mal d’accepter un coup de main – vos invités préféreraient que vous ne vous sentiez pas isolé et stressé pendant le repas.

9. Gardez un œil sur les enfants et les animaux domestiques

C’est une bonne idée d’aménager un espace de jeu pour les enfants. Ils auront ainsi des jeux et des jouets pour se distraire et ne viendront pas en courant dans la cuisine où il y a un four chaud et où ils risquent de se brûler. Pour la même raison, essayez de garder un espace pour les animaux curieux.

10. Ne cuisinez pas trop

Il est facile d’en faire trop lorsqu’il s’agit du repas de Noël. Cependant, veillez à surveiller vos achats et les quantités globales, car il peut y avoir beaucoup de gaspillage à cette période de l’année. Bien qu’il soit tout à fait possible de congeler les restes, beaucoup d’entre eux finissent malheureusement dans la poubelle, alors surveillez la quantité que vous cuisinez et épargnez vous les coûts et les efforts supplémentaires.