Elon Musk affirme avoir réduit les coûts « comme un fou » chez Twitter pour éviter un déficit de 3 milliards de dollars

Réduction du personnel, diminution des avantages sociaux pour les employés restants et plus encore : l'austérité est venue d'Elon Musk sur Twitter.

L’arrivée d’Elon Musk chez Twitter est l’une des plus grandes nouvelles technologiques de 2022. Le magnat a provoqué une révolution dans l’entreprise, tant en interne qu’en externe, et n’avait pour lui qu’un seul objectif : sauver la plateforme.

Selon Musk, toutes les réductions de coûts étaient nécessaires pour éviter un déficit de 3 milliards de dollars.

Le patron de Tesla et SpaceX a évoqué ces mesures lors d’une conférence sur Twitter jeudi, note Reuters. L’entreprise se dirigeait vers une « situation de flux de trésorerie négatif de 3 milliards de dollars par an ». Nous avons un exercice d’incendie sur les bras. C’est la raison de mes actions. »

« Cette entreprise, c’est comme, en gros, vous êtes dans un avion qui se dirige vers le sol à grande vitesse avec les moteurs en feu et les commandes qui ne fonctionnent pas. C’est pourquoi j’ai passé les cinq dernières semaines à réduire les coûts comme un fou« , a-t-il ajouté.

Selon Elon  Musk, Twitter était en passe de dépenser 5 milliards de dollars en raison de l’acquisition, faisant face à une sortie nette de liquidités de 6,5 milliards de dollars.

Les changements de Twitter sous Elon Musk

Musk a licencié tous les anciens cadres et près de la moitié des effectifs, qui se sont retrouvés avec un peu plus de 2 000 employés. Il a également modifié les paramètres d’attribution du badge de vérification, avec le paiement de 8 dollars par mois.

A lire :   Elon Musk prévoit-il la fin de ces applications ?

En outre, elle a débloqué les comptes de personnes interdites par l’ancienne administration, comme l’ancien président Donald Trump et ses nombreux partisans.

Ces changements ont suscité des doutes chez les investisseurs et les annonceurs, dont beaucoup hésitent à s’afficher comme faisant partie du nouveau visage de Twitter.

Le Sud-Africain a payé 44 milliards de dollars pour la société, alors dirigée par Parag Agrawal, en octobre de cette année.

Elon Musk et la situation de Tesla

Lors de l’espace Twitter de cette semaine, M. Musk a également évoqué la situation d’une autre de ses entreprises, Tesla. Le magnat a récemment vendu pour 3,6 milliards de dollars d’actions de la société de véhicules électriques, mais a déclaré qu’il n’en sortirait plus avant environ deux ans.

« Je ne vendrai plus d’actions avant, je ne sais pas, probablement dans deux ans. Certainement pas l’année prochaine, quelles que soient les circonstances, et probablement pas l’année suivante non plus« , a-t-il déclaré, selon The Guardian.

Les actions de Tesla ont augmenté de 3 % à 129,23 dollars dans les échanges après les heures de négociation jeudi, après une chute de 8,9 % dans les heures de négociation normales.