Elon Musk prévoit-il la fin de ces applications ?

Certains clients Twitter, tels que Tweetbot, Twitterrific, Fenix ou Talon, ont cessé de fonctionner après avoir signalé un bug lié à l’API de la plateforme, qui permet à d’autres entreprises de créer leurs propres applications et d’inclure, si elles le souhaitent, les fonctions les plus importantes du réseau social désormais propriété d’Elon Musk.

Il n’est pas clair si le problème est causé par un crash temporaire de l’API de Twitter, ou s’il s’agit d’une mesure intentionnelle de la part de la société dans le but de forcer les utilisateurs qui veulent utiliser toutes les fonctions du réseau social à le faire depuis l’application officielle. En fait, et comme l’affirme Paul Haddad, créateur de Tweetbot, Twitter n’a même pas communiqué aux responsables des clients concernés s’il s’agit d’un problème temporaire ou d’une décision de limiter la portée de ces applications tierces.

Toutefois, il ne serait pas surprenant qu’Elon Musk, qui reste à la tête du réseau social, ait décidé de ne pas offrir de services à ces clients et de supprimer ainsi la disponibilité de l’API de Twitter. De cette manière, nous le répétons, Musk pourrait attirer les utilisateurs qui, jusqu’à présent, utilisaient ces clients vers son application officielle et ainsi augmenter la portée des annonces sur la plateforme. N’oublions pas que Twitter ne traverse pas sa meilleure période en termes de revenus publicitaires, et que de nombreux annonceurs ont décidé d’abandonner la plateforme ou, au mieux, de réduire leurs dépenses publicitaires de 40 à 50 % depuis qu’Elon Musk en est le propriétaire, selon Theinformation.com.

A lire :   Elon Musk attaque Twitter à propos des bots et de son algorithme manipulateur

Le problème de l’API du réseau social ne concerne que les clients de Twitter.

TweetBot, Twitter
TweetBot, l’un des clients de Twitter

L’API de Twitter ne semble d’ailleurs pas avoir cessé de fonctionner. Certaines applications non clientes qui utilisent l’API pour certaines fonctions, comme celle qui permet de se connecter via Twitter, fonctionnent normalement.

Nous devrons attendre pour savoir s’il s’agit d’un simple bug ou si la société a décidé d’arrêter de proposer l’API. En tout cas, ce ne serait pas la première fois qu’Elon Musk prend une mesure sans la communiquer au préalable. Le magnat, par exemple, a soudainement supprimé le robot qui suivait son jet privé sans donner d’explication préalable. Il a ensuite publié que la suspension du compte, baptisé @ElonJet, était due à une nouvelle politique, qui interdit de publier la localisation en temps réel d’une personne sur Twitter.