Faites ces deux choses avant de vous coucher pour avoir une bonne nuit de sommeil – une technique de psychiatre.

Le fait de ne pas pouvoir dormir ou de se réveiller la nuit a un impact direct sur notre santé, nous nous sentons plus fatigués et moins performants pendant la journée.

Les troubles du sommeil sont liés au moment de la journée. Selon les estimations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), environ un tiers de la population mondiale souffre d’insomnie ou d’un trouble du sommeil similaire.

Dans notre quête d’un sommeil rapide, nous devenons de plus en plus dépendants des somnifères et des suppléments de mélatonine, au lieu de nous arrêter pour chercher la source de notre insomnie et la résoudre à sa racine.

Le psychiatre Aric  Prather de l’université de Californie à San Francisco, a publié un article pour CNBC dans lequel il donne ses conseils pour passer une bonne nuit de sommeil. Ce professionnel de la santé mentale a aidé de nombreux patients à améliorer leur sommeil sans recourir à des médicaments. Aric  Prather souligne que le facteur le plus important dans l’incapacité de dormir est la surpensée.

Il dit que les pensées négatives sont plus nuisibles la nuit. Lorsque nous nous endormons, tout est calme et nous trouvons un moment de paix. Au lieu de profiter de ce temps pour se reposer, nous commençons à penser à tous nos problèmes et tombons dans une spirale de négativité et de catastrophisme. De plus, le cerveau joue contre nous, une fois qu’il commence à penser, il veut consolider ces pensées et il est difficile de s’arrêter.

La technique pour repousser les pensées négatives

La solution proposée par Aric A. Prather consiste en deux étapes. La première consiste à réserver 15 minutes par jour, de préférence le soir, pour votre temps de « préoccupation émotionnelle« . Pendant ces minutes, pensez tranquillement à tous les problèmes et difficultés que vous avez accumulés pendant la journée. Tout ce qui vous rend anxieux et inquiet.

La deuxième partie consiste à dresser une liste de tous ces soucis et problèmes et, à côté, à écrire la solution que vous avez trouvée. Il s’agit d’une liste de problèmes et de solutions. Vous pouvez proposer plusieurs solutions au même problème ou, au lieu d’une solution précise, écrire les premières étapes pour résoudre la situation. Vous ne devez pas résoudre tous les conflits du monde en un après-midi.

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous référer à cette liste le jour suivant. D’autres personnes se sentent simplement bien en couchant sur le papier tout ce qui les préoccupe. C’est une méthode tellement rapide et facile qu’elle vaut la peine d’être essayée. Aric  Prather affirme que, si elle est pratiquée régulièrement, elle peut devenir une routine quotidienne très efficace pour lutter contre l’insomnie.