Quand aller aux toilettes en regardant « Avatar 2 », selon James Cameron

Regardons les choses en face. Lorsque nous nous apprêtons à regarder un long métrage, nous nous posons souvent la question suivante : que se passe-t-il si j’ai envie d’aller aux toilettes et que je rate une partie importante du film ? Heureusement pour le public, les réalisateurs ou les producteurs fournissent aujourd’hui des informations sur le moment idéal pour quitter temporairement la salle de cinéma.

The Hollywood Reporter a essayé de déterminer quels sont les moments idéaux où une personne peut aller aux toilettes tout en profitant de Avatar 2. Et il l’a fait en demandant à James Cameron lui-même. Le problème, c’est qu’il n’était pas du tout flexible pour partager cette information :

« Les téléspectateurs doivent aller aux toilettes quand ils le veulent. Ils peuvent voir la scène qu’ils ont manquée lorsqu’ils viennent la regarder à nouveau. »

James Cameron.

Bon, on ne peut pas dire qu’il s’agisse d’un mauvais conseil de la part du réalisateur américain, car il est certainement dommageable de repousser le moment où notre organisme réclame une séance d’évacuation. Mais la question ici est différente : est-ce Avatar 2 Sera-t-il un film si passionnant du début à la fin qu’il n’y aura pas de moment parfait pour quitter la salle ? Nous en doutons.

A lire :   Bande-annonce "Avatar: The Way of Water" : Plongez à nouveau dans la glorieuse Pandora

Il y a forcément certaines séquences qui ne sont pas pertinentes, mais James Cameron fait son travail pour booster le box-office pour Avatar 2 dès qu’il en a l’occasion.

L’obsession de James Cameron pour le box-office de Avatar 2

En fait, une grande partie de la conversation du cinéaste concernant Avatar 2 a à voir avec le box-office. Il y a quelques semaines, il a assuré que l’avenir de la franchise dépendait de la performance au box-office de Le sens de l’eau. Si elle ne réussit pas à cet égard, son ambition risque d’être fortement réduite. En particulier, l’histoire de Jake Sully et de Neytiri devrait se terminer dans le troisième volet. Par conséquent, Avatar 4 y Avatar 5 qui sont toujours envisagés, pourraient ne pas voir le jour.

James Cameron est-il trop alarmiste ? Eh bien, pas tout à fait. Nous avons récemment appris que Avatar 2 est l’un des longs métrages les plus chers de l’histoire, nécessitant un budget compris entre 350 et 400 millions de dollars, selon The Hollywood Reporter. Si ce chiffre est correct, il la placerait dans le top 5 des productions les plus chères, parmi lesquelles Pirates des Caraïbes : On Stranger Tides y Avengers : L’âge d’Ultron.

Par conséquent, son box-office devrait également être stratosphérique pour être considéré comme rentable. « Le film a coûté horriblement cher à réaliser. C’est la pire affaire de l’histoire du cinéma. Il doit être le troisième ou quatrième film le plus rentable de l’histoire. C’est son seuil. C’est son seuil de rentabilité« , a déclaré James Cameron.

A lire :   L'ambition ahurissante de James Cameron qui veut s'attaquer à un défi titanesque : son prochain film "Avatar 3" sera le plus long de l'histoire du cinéma !

Avatar 2 devrait rapporter environ 2 milliards de dollars au box-office international. Pour être honnête, il lui sera difficile d’atteindre ce montant malgré le précédent créé par le premier film ; d’autant plus qu’à l’époque actuelle, seuls les films de super-héros peuvent aspirer à de tels chiffres.

Il est très probable que Avatar 2 recourt à la stratégie de la réédition en ajoutant du matériel supplémentaire, une voie que certains films du Marvel Cinematic Universe ont également empruntée. Et, bien sûr, plus d’un téléspectateur reviendra pour voir la scène qu’il a manquée parce qu’il est allé aux toilettes…