The Line, la mégapole d’Arabie saoudite, peut désormais être vue de l’espace par satellite : les photos sont à couper le souffle

Avec 170 kilomètres de luxe et de technologie, The Line est construite au-dessus du désert d'Arabie saoudite.

On pourrait penser que c’est une ville de science-fiction, mais non, c’est déjà une réalité. The Line, la mégapole futuriste d’Arabie saoudite, peut désormais être vue de l’espace par satellite.

Il s’agit de 170 kilomètres de luxe et de technologie, avec une forme verticale particulière. Cet investissement, qui s’inscrit dans le cadre du plan Vision 2030 du pays riche en pétrole, est doté d’un budget de 500 milliards de dollars.

Les premiers travaux pour créer The Line n’ont commencé qu’en octobre, mais les progrès ont été énormes en si peu de temps. La construction devrait être achevée d’ici 2030.

Images satellites de The Line, la mégapole futuriste d’Arabie Saoudite

Sur la première image satellite capturée par le portail Technology Review du MIT, les premiers véhicules d’excavation des bâtiments sont visibles sous forme de points rouges. La zone jaune trace l’ensemble du terrain que The Line occupera.

La photo a été prise par un satellite de la Chang Guang Satellite Technology Corporation le 22 octobre. Le camp de base principal est situé à 28,10 degrés de latitude et 25,30 degrés de longitude, sur le côté oriental de la péninsule saoudienne.

Les véhicules d’excavation pour la construction de la mégapole doivent déplacer au moins 1,7 million de mètres cubes de roche et de sable.

A lire :   Meta confirme la date d'arrivée de ses lunettes VR pour le métavers

Il y a deux autres photos : une avant, du 10 septembre 2022, et une après, du 18 novembre. Mais ils ont également partagé des images prises avec des drones, avec plus de détails sur la zone.

Principales caractéristiques du projet

La ligne aura un extérieur en miroir, et la ville elle-même fera 500 mètres de haut, 200 mètres de large et 170 kilomètres de long. Neom, la société à l’origine du concept, se base sur le « concept d’urbanisme en gravité zéro« , en superposant verticalement les fonctions de la ville.

Ainsi, les habitants pourront se déplacer dans trois directions : vers le haut, vers le bas et transversalement.

Dans la mégapole saoudienne, il n’y aura pas de voitures, mais des taxis volants, ainsi qu’un train à grande vitesse qui ira d’un bout à l’autre en seulement 20 minutes.

Il sera également doté d’avatars robotisés et d’hologrammes dotés d’une intelligence artificielle, et son approvisionnement en énergie sera renouvelable, avec des espaces verts du début à la fin. Un défi urbain de nature monumentale.