Tinder : Un homme se fait passer pour une femme blonde et trompe un agent de police actif

Un jeune Néo-Zélandais a porté le catfishing à un niveau supérieur : il a créé un faux personnage Tinder d'une séduisante femme blonde, qu'il a utilisé pour convaincre un officier de police de lui remettre sa voiture de patrouille et son gilet pare-balles.

Selon le New Zealand Herald, Tyler Rawiri Tetera, 23 ans, a utilisé la voiture et le gilet pare-balles dans le cadre d’une escroquerie complexe au cours de laquelle il a extorqué à trois personnes des dizaines de milliers de dollars. Ils lui ont acheté des iPhones et une voiture. L’une d’elles a même eu des relations sexuelles avec lui. 

Tyler Rawiri Tetera a rencontré sa première victime – nommée Mme H dans les documents judiciaires – sur Tinder en janvier 2020. Pendant les neuf mois qu’a duré leur relation, il lui a fait croire qu’il était un maître-chien de la police sous couverture. Il lui a envoyé des photos et des vidéos de lui en uniforme de police, et même l’audio d’une radio de police.

Tyler Rawiri Tetera a fini par convaincre la femme de lui acheter une voiture sous son nom, en disant que cela augmenterait son score de crédit. Elle lui a également acheté un iPhone après qu’il ait dit qu’il ne pouvait pas l’acheter lui-même parce qu’il avait des différends commerciaux avec les principaux fournisseurs de téléphones portables.

Tyler Rawiri Tetera a trouvé sa prochaine victime en le faisant passer pour une femme. Il a créé un profil Tinder sous le nom de « Tori« , en utilisant des photos provenant des comptes de réseaux sociaux d’une ancienne policière. L’escroc a ensuite commencé à envoyer des messages DM à la victime n°2, un policier appelé M. L. « Tori » a dit à M. L qu’elle travaillait dans une opération de lutte contre la corruption et qu’elle avait besoin de son aide pour installer un dispositif d’écoute dans une voiture de police.

A lire :   Les célibataires se tournent vers ChatGPT pour envoyer des messages sur Tinder !

En novembre 2020, M. L a apporté un véhicule de patrouille de police marqué à Auckland et l’a remis à Tyler Rawiri Tetera, qui a dit être le collègue de Tori. Plus tard dans le mois, M. L a donné à Tetera son gilet pare-balles de rechange pour que Tori l’utilise. Tetera a escroqué M. L pour qu’il achète un iPhone 12. Il a rendu la voiture de police mais pas le gilet, a rapporté le New Zeland Herald. Plus tard, il a déclaré à la police après son arrestation que l’obtention de la voiture de patrouille « valait la peine pour le plaisir de conduire une Holden Commodore« .

En utilisant le profil Tinder de Tori, Tyler Rawiri Tetera a rencontré un agent de sécurité de 32 ans et père de deux enfants qui rêvait de devenir policier. Par des textos et Snapchat, « Tori » a convaincu l’homme qu’elle était un officier sous couverture de haut rang qui pouvait l’aider à rejoindre la police. Une seule chose : il devait rencontrer son patron, qui était Tetera déguisée. Portant le gilet de police de M. L., Tetera a conduit une voiture aménagée pour ressembler à un véhicule de police pour rencontrer l’homme. Les deux hommes se sont liés d’amitié. Tetera a fini par convaincre l’homme de lui transférer 15 000 dollars pour les investir dans une montre. Les deux hommes ont également eu une relation sexuelle, qui a été initialement orchestrée par « Tori ».

A lire :   Cette intelligence artificielle améliore vos photos pour vous aider à réussir sur Tinder.

Tyler Rawiri Tetera a été accusée d’avoir dupé l’agent de sécurité pour qu’il ait des relations sexuelles avec lui par la menace, et l’affaire est passée devant un jury. Les procureurs ont allégué que Tetera, se faisant passer en ligne pour Tori, a utilisé la promesse de relations sexuelles à trois et d’un emploi de rêve pour amener l’homme à avoir des relations sexuelles avec lui. « J’en ai détesté chaque instant« , a déclaré l’homme à propos de leurs rencontres sexuelles. « [Tori] n’arrêtait pas de dire que je devais faire mes preuves et plus tard aimer [Tetera]. » Après deux jours, un vice de procédure a été déclaré, et les procureurs ont abandonné l’accusation sexuelle.

Mais Tyler Rawiri Tetera a finalement fait face à la justice. Il a plaidé coupable à 11 autres chefs d’accusation : six d’obtention par tromperie, trois d’usurpation d’identité de la police et deux de possession de biens appartenant à la police. Il a été condamné à trois ans et deux mois de prison en juillet dernier, selon le Herald.

Se faire passer pour un policier afin de tromper des civils constitue un abus de confiance, a déclaré le juge à Tyler Rawiri Tetera lors du prononcé de la sentence, qualifiant sa tromperie de « tout à fait extraordinaire« . Le policier trompé a terminé sa déclaration de victime en disant : « Les mots ne peuvent décrire ce que l’on ressent« .